Trop ou pas assez, comment doser le CBD ?

Dernière mise à jour : 16 avr.



Quand on commence à vouloir intégrer le CBD dans sa routine, une des premières question que l’on se pose concerne la quantité à prendre. On a tendance à croire que plus on en prend, plus on en ressentira les effets. Et pourtant le CBD ne fonctionne pas de cette manière dans notre organisme. Plusieurs données sont à prendre en compte pour trouver son dosage.


Le CBD, un effet biphasique


Un produit est dit biphasique lorsqu’il nous impacte de deux manières différentes selon la quantité consommée. Dans le cas du CBD, on observe qu’à faible dose il renforce la concentration, la vivacité intellectuelle et un certain équilibre émotionnel. On va plutôt rechercher ces effets en journée. A contrario, lorsque l’on consomme une dose plus importante, le CBD va avoir une action sédative et décontractante profonde. Cependant à trop forte dose des effets secondaires mineurs voir plus d’effets du tout sont possibles.

On comprend donc que le CBD est une molécule versatile qui présente énormément de bénéfices. Mais une fois que l’on a compris comment elle fonctionne, comment savoir quel dosage nous correspond ? Comme pour un médicament, on aimerait avoir une posologie précise pour être sûr d’en ressentir les effets souhaités le plus rapidement possible.

Quelque chose de personnel


Hors la deuxième donnée primordiale à connaître pour amorcer sa consommation est le côté très personnel du CBD. En effet, chacun possède un système endocannabinoïde qui lui est propre. Ainsi deux personnes avec les mêmes caractéristiques physiques et physiologiques pourront réagir différemment à des doses identiques de CBD ; l’une en ressentant les effets positifs sur sa concentration et l’autre sentir la phase de somnolence arriver. Il est alors nécessaire de trouver son seuil optimal spécifique et cela passe forcément par une période d’expérimentation.


La meilleure façon d’aborder le CBD est donc « Start low and go slow » ; commencer avec peu et augmenter doucement par palier. Il faut accepter que cette phase demande un suivi et du temps, le mieux étant de noter les effets ressentis au fur et à mesure. Cela peut paraître fastidieux mais après avoir identifié vos dosages vous pourrez pleinement profiter de tous les bienfaits offerts par le CBD.

Une fois cette première phase de reconnaissance réalisée, une approche souvent recommandée est le microdosage. Le principe est de trouver la quantité minimale nécessaire pour obtenir le résultat désiré, comme la concentration par exemple. Ainsi on va plutôt répartir sa consommation en plusieurs petites doses au cours de la journée plutôt que de commencer directement avec une dose importante. On va alors avoir un effet plus constant avec pour but ultime d’atteindre un état général d’homéostasie, d’équilibre.

En affinant vos connaissances à la fois sur le CBD et vous-même, vous pourrez ainsi optimiser votre consommation. Dans l’absolu, il vous faut rester à l’écoute de votre corps qui évolue avec le temps, vos habitudes et autres événements de la vie pour ensuite ajuster au mieux.


Sources
https://mendcbd.com/finding-your-optimal-cbd-dose-the-biphasic-effect/
https://communitybasedispensary.org/oral-dosage-for-cannabis-oils/